• 100 000 visiteurs ...


    100 000 visiteurs est pour moi l’occasion tout d’abord de louer Dieu le Tout Puissant, le Clément et Miséricordieux, de nous avoir accordé, mes amies et moi,  la longévité, la volonté, l’envie et la capacité nécessaires pour faire vivre ce blog, et ceci,  malgré les commentaires injurieux, irrévérencieux, calomnieux et diffamatoires de personnes méchantes et jalouses.

     100 000 visiteurs est aussi  l’occasion de remercier sincèrement, avec gratitude et des sentiments nobles, Mme Lena Kathleen Taylor Norman de nous avoir fait l’honneur de participer avec ses textes et de nous avoir fait profiter de son savoir médical en vulgarisant certaines pathologies pour les mettre à la portée de tous et de toutes.

    100 000 visiteurs c’est aussi grâce à  mes amies fidèles qui n’ont ménagé aucun effort.  Elles m’ont été très utiles par leurs encouragements, leur support moral, leur aide et leur totale disponibilité, elles qui par leurs écrits ont bien voulu mettre leur précieux temps pour m’assister à faire vivre ce blog tout au long de son existence.

    100 000 visiteurs c’est particulièrement l’occasion d’exprimer ma  reconnaissance et mes remerciements aux nombreux  lecteurs et lectrices qui sans leur fidélité ce blog n’aurait plus raison d’être...

    Mes chers amis, je tiens à vous dire que si les textes sont  depuis quelques mois moins nombreux c’est parce que je n'ai pas en réalité les moyens de gérer un blog aussi rigoureusement, compte tenu de ce que m'impose « la vraie vie » professionnelle. Voilà presque 5 ans que je blogue. Je me suis exprimé même si mes propos, mes opinions, n'ont réellement aucune importance...mais j'ai été comme tout blogueur attentif à mes stats, me demandant si des chutes ponctuelles révélaient une lassitude possible de mon lectorat, si des remontées signifiaient une meilleure qualité de mes notes et  surtout l’engouement pour les écrits de mes amies et là  je retiens avec fierté que pour le mois de mai 3916 personnes ont lu l’histoire du soldat Gabrielle et 5480 personnes ont lu « Fascinating Facebook » durant le mois de mars, des records !!!

    Je saisis  cette opportunité pour vous dire pourquoi j’ai mis fin aux commentaires. Tout d’abord il  faut savoir que le blog correspond à ce que l'Internet communiquant peut nous offrir de meilleur : la simplicité, la convivialité, la possibilité de publier et d'échanger sans contrainte technique et sans être un spécialiste des " langages " du web. Ici comme ailleurs on prône l'amitié, le partage, la compréhension, la communication et l’échange dans le respect. Le blog est avant tout un outil dynamique et interactif permettant une grande liberté quant au fond mais aussi quant à la forme. Son accès est ouvert à tous, sans qu’aucune condition de richesses ou de connaissances techniques ne soit requise.. Le blog tient tout son intérêt de sa structure qui s’apparente  à un journal personnel dans lequel l’auteur exprime ses impressions : c’est un espace personnel proche du journal intime, appartenant donc à la sphère privée de son auteur, mais parce qu’il est publié en ligne sur Internet, il relève plus d’un journal public. Cette dynamique réactive s’exprime plus encore par la possibilité qu’est offerte aux visiteurs du blog de débattre à coups d’avis et opinions sur chaque billet. Quoi qu’il en soit, le blog est un site Internet, encadré en tant que tel par des règles de droit. Mais il s’agit  tout de même d’un site Internet assez particulier : parce qu’il est si libre, facile d’accès et sujet à une très grande interactivité, pose de nouvelles questions surtout du point de vue des responsabilités engagées.

    Le blogueur peut-il écrire librement sur son espace ? La liberté d’expression et d’opinion en est le principe, bien sur. Mais il ne s’agit pas là d’une liberté absolue. Cette liberté n’est pas sans limite puisque  la responsabilité de l’auteur pourrait être engagée par ses propos qui peuvent être condamnés. Les infractions les plus connues sont la diffamation, l’injure, certaines provocations ou apologies. De ce fait, écrire et publier sur un blog engage sa responsabilité parce que le blogueur est  toujours responsable de ses propos. Mais de quelle responsabilité parle-ton ? Le blogueur peut-il être tenu responsable des commentaires laissés par des tiers ? Différentes réponses ont été apportées à ces nouvelles questions selon les systèmes juridiques envisagés dans la récente loi  de prévention contre la cybercriminalité (loi 09-04 juillet 2009).  Cette loi algérienne qui s’est inspirée des lois françaises prévoit d’insérer de nouvelles dispositions dans le  Code Pénal permettant la poursuite de toute personne réalisant ou diffusant tout enregistrement d’un crime ou délit, diffamations, fausses rumeurs, propos injurieux…communément désignés dans d’autres pays par le terme « happy slapping ». Dès lors, le blogueur commet une faute en publiant sur son blog un billet qui cause un préjudice réel, si cette publication fautive est une infraction visée par les lois pénales ou criminelles. Aussi,  la responsabilité des blogs quant aux billets du blogueur se trouve démultiplié lorsque la toile, en servant de caisse de résonance, permet à des rumeurs de s’amplifier et de porter préjudice à une ou plusieurs personnes, personnes identifiées ou au moins identifiables. L’on juge que le blogueur (qualifier de blogueur hébergeur) dispose donc d’un pouvoir d’appréciation du caractère licite des informations dénoncées comme telles et il devient le responsable  tout désigné même s’il est étranger aux commentaires impliqués...A lui de faire preuve d’une forte vigilance, et à se poser comme censeur pour éviter la mise en jeu de sa responsabilité pour tout commentaire possiblement illicite laissé sur son blog. 

    De même l’on comprendra aisément que toutes les infractions visées par le droit pénal ou criminel des différents pays restent réprimées quel que soit le mode de réalisation. On ne saurait donc admettre aucun blog contenant de la pornographie infantile, incitant à la haine raciale ou faisant l’apologie de crimes contre l’humanité. 

     En conclusion, vous comprenez que la liberté d’expression ne saurait ainsi être le prétexte à la diffusion de messages illicites, injurieux ou diffamants. Moi, par souci moral et par respect aux gens qui visitent mon blog,  j’ai préféré ne plus autoriser les commentaires injurieux ou vulgaires sur mon blog  car  la pluralité d’acteurs désobligeants et malfaisants était devenue source de problèmes. J’ai pensé qu’il était plus sage de mettre fin aux dérives et de ne plus donner l’occasion aux snippers de blog de continuer à flinguer à tour de bras !

    Cependant je tiens à dire que boguer reste un exercice salutaire. Il oblige à faire un peu preuve d'humilité pour soi, qui devrait logiquement générer un peu plus "d'indulgence", voire de "bienveillance" pour autrui... Voilà pourquoi je continue ce blog avec, certes,  un peu plus de distance, de légèreté mais surtout de tranquillité. J’ai cessé d'y voir un enjeu. C’est un retour  au plaisir, à la spontanéité et je continuerai à consolider ce lien sympathique qui me lie à  toutes ces personnes inconnues qui viennent lire chaque jour... Désormais je bloguerai  pour retrouver le plaisir de la liberté, le fun et le plaisir partagé.

    Amitiés. Sbimbof.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :