• Femmes Irakiennes..

    L.K Taylor Norman                                             
           Iraqi Women
    I should like to thank warmly all the readers of this blog who, after reading Alice's message, have sponsorised women in need. You must know that wowmenforwomen.org doesn't make any discrimination and helps women, as much as possible, wherever there is war. War has misdeeds of which you have no idea and for this reason I am calling upon every one's conscience on the dramatic situation lived in Syria by thousands of expatriate Iraqi women. Because of the tragedy that Irak is undergoing their life is by itself a real tragedy. It is an endless war that causes every month the death of over three thousands civilians because of the American invasion and chiite – Sunnite bloody feuds of no mercy etc..... Those women of which live has rocked into a disaster, fled their country to survive or with the aim of helping their families who remained behind in Irak. But reality is something else: they find themselves without work, money and future. Often alone and living in an extreme poverty, they are obliged for surviving to prostitute themselves to the profit of procurers, unscrupulous hotel keepers, shady police officers and greedy and rotten politicians. The district Maraba in Damascus has become a place of prostitution and cheap sexual tourism. The places of this district, usually called casinos for decency, give part of their benefits to politicians and elected officials, who in exchange shut their eyes on their activities. The majority of these women are sold and resold by procurers while being exposed to daily mistreatment. According to a recent UNICEF report they would be nearly 50 000 prostitutes in Syria, a figure more than alarming for Muslim women from an ultra-conservative society. Even the HRC of UNO, (high commissioner for the refugees) qualifies their distress as “sex of survival”. They do not receive any food or medical help and sometimes are even expelled in Iraq where they are condemned to a social death when it is not to a “crime of honor” that can be perpetrated by a family member. There are no words to describe the distress of these uprooted women that the war has thrown on the pavement. They did not choose this way of life...but which other choice was left? It is our duty to help these traumatized women to get out of this condition. Let us be even more numerous to sponsorize! Let's do it today!
    Traduction
                                                    
       Femmes Irakiennes
    Je désire remercier du fond du cœur tous les lecteurs et lectrices de ce blog, qui après avoir pris connaissance du message d'Alice, n'ont pas hésité a parrainer des femmes dans le besoin. Il faut que vous sachiez que womenforwomen.org ne fait pas de discrimination et aide autant que possible là ou il y a la guerre. La guerre a des méfaits dont vous n'avez pas idée et à ce propos j'interpelle la conscience de tous en ce qui concerne la situation dramatique que vivent en Syrie des milliers de femmes irakiennes expatriées. A cause de la tragédie que connait l'Irak leur vie même est devenue une véritable tragédie. Une guerre sans fin fait chaque mois plus de 3000 victimes civiles  à cause de l'invasion américaine et des luttes sanglantes et sans merci entre chiites et sunnites etc. ... Ces femmes dont la vie a basculé ont fui leur pays pour survivre ou dans le but d'aider leurs familles restées en Irak. Parfois elles ont payé le prix fort aux passeurs pour quitter l'Irak avec l'espoir de trouver un job. La réalité est tout autre, elles se retrouvent sans travail, sans argent, sans avenir.  Souvent seules, vivant dans une extrême pauvreté, elles sont obligées de se prostituer pour survivre au profit de maquereaux, d'hôteliers sans scrupules, de policiers véreux et de politiciens gourmands et pourris..... Le quartier Maraba à Damas est devenu un lieu de prostitution et de tourisme sexuel à bon marché. Les établissements de ce quartier, qu'on appelle pudiquement casinos, reversent une partie des bénéfices aux politiciens et élus qui en échange ferment les yeux sur leurs activités. La plupart de ces femmes sont vendues et revendues par des proxénètes et restent exposées à une maltraitance quotidienne. Selon un rapport récent de l'Unicef, elles seraient prés de 50 000 prostituées en Syrie, un chiffre alarmant pour des musulmanes issues d'une société ultra conservatrice. Même le HCR de l'ONU (haut commissariat aux réfugiés) qualifient leur détresse de "sexe de survie". Elles ne reçoivent aucune aide alimentaire ou médicale et parfois sont même expulsées en Irak ou elles sont condamnées à une mort sociale quand ce n'est pas à un "crime d'honneur" perpétré par un membre de la famille. Il n'y a pas de mots pour décrire la détresse de ces femmes déracinées que la guerre a jetées sur le trottoir. Elles n'ont pas choisi ce mode de vie... mais quel choix leur a-t-on laissé? Il est de notre devoir d'aider ces femmes traumatisées à s'en sortir. Soyons encore plus nombreux a parrainer ! Faisons-le dès aujourd'hui !
    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :