• Le telephone..

    Un téléphone portable, n’est pas un objet primordial, pourtant les gens en raffolent !...Mais si les gens savaient la vérité sur le téléphone portable et ses conséquences, qu’en serait-il ?... Là est la question !... Lisez ces informations :

     

    Le téléphone portable:

    Le coût écologique et social de ce petit appendice si pratique est très élevé.

     

    Matières premières : Un téléphone portable ne pèse en moyenne que 200 grammes, mais cette légèreté est trompeuse. Prenons juste pour exemple la puce mémoire de deux grammes que contient le téléphone. La fabrication de cette puce nécessite 80 grammes de produits chimiques (40 fois son poids), plus de 30 litres d’eau et l’électricité produite par 1,5kg de combustibles fossiles. Puis il y a le COLTAN, un minéral thermorésistant extrait du sol en République Démocratique du Congo et qui est essentiel à la technologie utilisée pour les téléphones portables, les Playstations, et les ordinateurs portables. Comme les diamants, le coltan a été au centre d’une guerre pour le contrôle des ressources. Une guerre qui a déjà couté la vie à plus de 3 millions de personnes et dans 7 pays differents. Cette guerre continue même si elle est oubliée par beaucoup. En plus au Congo, on exploite des enfants pour travailler dans les mines de Coltan.

    Fabrication du téléphone : Le coltan est acheté aux rebelles congolais et à des compagnies minières hors-la-loi par trois sociétés : Cabot Inc. aux Etats- Unis, HC Starck en Allemagne, et Ningxia en Chine. Ces sociétés transforment le minerai en une poudre qu’elles peuvent vendre à Nokia, Motorola, Ericsson, Sony, Siemens et Samsung etc….. Dans le même temps les puces sont fabriquées par Texas Instrument et d’autres sociétés. Les puces, le coltan et les autres composants sont expédiés vers des usines de montage en Corée, au Japon, en Chine, en Malaisie, au Mexique, aux Etats-Unis, en Allemagne et en Finlande. La fabrication est progressivement délocalisée de l’Europe et des Etats-Unis vers l’Asie.

     

     Les téléphones portables sont aujourd’hui l’une des majeures industries électroniques au monde. Leur nombre a dépassé le nombre de téléphones fixes, et ils remplacent maintenant beaucoup de fonctions des ordinateurs.

     

     Voila ce qu’engendre notre civilisation productiviste, c’est cela le genre d’information qui ne passera jamais dans les canaux de grandes écoutes pour informer monsieur tout le monde. Quand on parle à la télévision ou à la radio, ou dans la presse écrite, d'une guerre quelques part en centre Afrique, les journalistes omettent de  dire que ces guerres sont provoquées, pour que  des gens puissent avoir leurs portables scotchés à l'oreille... En vérité, le seul réel espoir, c'est "la diffusion de l'information", à grande échelle .Sans l'information : les gens continueront d'être dans le noir ! Un monde un peu meilleur et un peu plus humain peut exister, certainement !...

     

     Nous croyons savoir comment le monde fonctionne, mais en réalité, nous n’en savons rien...

    La clé de tout, c'est  l'information, si les gens n'ont pas la connaissance, ils n'ont pas de pouvoir, ni sur eux-mêmes, ni sur le cours des choses...Les gens sont des veaux ou des moutons, même pas besoin de les cloner, lol ! Donc, il ne peut y avoir de prise de conscience que s’il y a une diffusion correcte et fiable des informations. C’est le préalable à un éveil des consciences. La connaissance engendre la responsabilité!!

     

     Depuis des décennies, les dirigeants de ce monde, ce sont employés à créer un monde sans barrière douanière, ou la règle d'or, c'est produire un produit avec le moindre coût possible...Si un produit peut-être fabriqué ailleurs moins cher, on le fait !... C'est le principe des délocalisations... quand à la matière première, elle est souvent détenue par les pays pauvres ou non-industrialisés, s’ils ne coopèrent pas…eh bien il suffit de créer une guerre pour s’en accaparer !

     

    Seulement ces methodes sont à double tranchant Aujourd’hui, le  salarié américain ou européen se retrouve ainsi au chômage ou pauvre... Et comme il n'a plus d'argent, son pouvoir d'achat baisse...Mais ce n'est pas un problème...Parce que dans le même temps, l'indien ou le chinois qui récupère l'emploi de l'américain ou de l'européen, gagne un job, de l'argent, et donc du pouvoir d'achat...Vous allez dire, le chinois ou l'indien, a un salaire bien moindre que l'américain ou l'européen, c'est vrai ! Mais comme le nombre des habitants en Chine et en Inde est très grand, les bénéfices restent les mêmes...Si l'américain ou l'européen, veulent s'en sortir, ils doivent se mettre aux mêmes conditions que le chinois ou l'indien...Cela viendra...Comme la Chine est une dictature et que l'Inde n'est pas un modèle de démocratie, il ne faut pas espérer une remontée des revendications salariales...Le but principale de la mondialisation est "d'uniformiser " les conditions de travail et de vie de la plus grande masse des gens...La crise va dans ce sens, cette crise arrange "les gros intérêts privés" qui dominent le monde.

     

    Nous sommes en face d'une problématique : la problématique humaine !. Je crois que si les gens recevaient l’information, ils feraient les bons choix ou du moins ils changeraient leurs habitudes. Cela devra être un travail collectif et à grande échelle. Inutile de faire trop de futurologie, cette réalité mathématique nous frappera de plein fouet….avec la mondialisation qui est marche et qui s’appuie sur l'uniformisation des humains  et la copyrightisation de la nature !!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :